8 conseils pour une gestion de trésorerie rapide et efficace

La gestion de trésorerie est essentielle à la vie de toute entreprise. En effet une mauvaise gestion de trésorerie est la première cause de faillite des entreprises françaises. Ces entreprises ont souvent des carnets de commandes remplis et aucun problème pour trouver des clients. Cependant leurs dépenses excèdent leurs recettes sur une période donnée et elles se retrouvent face à des difficultés de trésorerie telles qu’elles ne peuvent plus continuer leur activité. 

C’est pourquoi si bien sur votre priorité doit être d’avoir un carnet de commande rempli, vous devez aussi absolument dédier du temps à la gestion de trésorerie de votre entreprise. Nous sommes bien conscients du fait que le temps est ce qui manque aux dirigeants d’entreprise, c’est pourquoi dans cet article nous vous décrivons comment gérer votre trésorerie de manière performante et sans perdre du temps. 

  • Réaliser des projections de trésorerie 
  • Mettre en place un bon suivi de trésorerie quotidien – instaurer une routine 
  • Optimiser les délais de règlement 
  • Améliorer la gestion des stocks 
  • Anticiper les difficultés de trésorerie 
  • Anticiper les charges 
  • S’équiper d’un logiciel de trésorerie 
  • Financer sa trésorerie

Voici une liste détaillée des principes à instaurer pour une bonne gestion de votre trésorerie. 

Réaliser des projections de trésorerie 

Avant toute chose commençons par le plus important la réalisation de projections de trésorerie. Vous ne pouvez pas gérer votre trésorerie sans réaliser au préalable un budget prévisionnel. Il vous permettra d’anticiper les potentielles difficultés et de savoir à l’avance les moments où vous risquez de rencontrer des décalages de trésorerie. Mais vous nous répondrez, comment réaliser un bon budget de trésorerie avec une courbe de trésorerie qui offre de la visibilité ? 

C’est facile vous devez : 

  • Dans un premier temps établir une prévision d’exploitation c’est-à-dire une estimation du chiffre d’affaire et des charges 
  • Puis intégrer à ces prévisions les délais de règlement de vos clients et de vos fournisseurs. 

Pour que vos prévisions soient le plus fiables possible munissez-vous des chiffres de l’année en cours ainsi que si possible de ceux des deux dernières années. 

Nous vous conseillons de ne pas vous limiter à une seule projection mais justement d’en réaliser plusieurs afin d’avoir toutes les cartes en mains pour déterminer le meilleur scénario. Vous pouvez parfaitement réaliser un budget de trésorerie de base et ensuite vous amusez à modifier certaines hypothèses pour évaluer la meilleure option. 
Prenons un exemple, vous avez un investissement important à réaliser qui va peser sur votre trésorerie. Il est essentiel de savoir quel est le meilleur moment pour réaliser cet investissement, moment ou votre solde de trésorerie est suffisante pour encaisser un tel investissement. 

Mettre en place un bon suivi de trésorerie quotidien – instaurer une routine 

Le deuxième élément essentiel à une gestion de trésorerie efficace est la mise en place d’une routine de suivi régulière

Pour rappel, la trésorerie correspond à la totalité des ressources financières de l’entreprise disponible à une période donnée. Par essence la trésorerie est donc sans cesse en mouvement. Chaque jour, vous avez de nouveaux encaissements et décaissements qui modifient votre solde de trésorerie. Vous devez donc absolument réaliser un suivi de trésorerie quasi quotidien afin de ne pas être pris au dépourvu. 

Pour cela nous vous conseillons de : 

  1. Affecter un rôle à vos différents employés si vous en avez ou à des personnes extérieures à l’entreprise : 
  2. Un expert-comptable ou un consultant pour vous aider à construire votre budget de trésorerie 
  3. Un secrétaire pour la captation, le contrôle et le rapprochement bancaire, la saisie de factures fournisseurs ponctuelles, l’injection des écritures de vente 
  4. Un cadre commercial ou vous-même pour ajuster les prévisions de chiffre d’affaires chaque semaine 
  5. Établissez une routine quotidienne 
  6. Consultez vos comptes bancaires 
  7. Rapprochez vos mouvements avec la banque 
  8. Scannez vos factures et notes de frais 
  9. Prenez de bonnes habitudes 
  10. Relancez vos clients qui sont débiteurs 
  11. Ajustez votre solde de trésorerie tous les jours
  12. Pensez à négocier avec vos fournisseurs les délais de règlements en cas de décalage de trésorerie 
  13. Anticipez les difficultés et prévenez directement votre banquier 

Optimiser les délais de règlement 

Les délais de règlement client et fournisseur sont le nerf de la guerre d’une bonne gestion de trésorerie. En effet, vous devrez très souvent régler vos fournisseurs pour les matières premières et marchandises qui vous permettent de produire un bien qui n’a pas encore été payé par le client. Ces décalages peuvent être très dangereux. Comment faire pour les éviter ?

Commençons par les clients. Les clients sont fondamentaux à la bonne marche de votre activité, vous vous devez d’entretenir de bonnes relations avec eux. Comme vous le savez, vous vous démarquerez de certains de vos concurrents si vous leur accordez des délais de règlements plus longs, mais c’est justement ce qui va peser sur votre trésorerie. 

Nous vous conseillons donc tout d’abord de vérifier dans votre plan de trésorerie si vous êtes en capacité de supporter que vos clients vous paient avec un délai. Il faut aussi absolument éviter les retards de paiement. Pour cela renseignez-vous au préalable sur vos clients et soyez fermes avec les mauvais payeurs. Vous pouvez aussi exigez que certains clients dans lesquels vous n’avez pas confiance vous paient comptant. 

Soyez très rigoureux sur le suivi des créances clients pour relancer ces derniers de façon presque automatique avant la fin du délai de règlement que vous leur avez accordé. 

Pour accélérer vos encaissements clients vous pouvez avoir un suivi détaillé des règlements par le biais d’une « balance âgée clients » qui représente graphiquement l’ancienneté de ces dettes clients. 

Passons maintenant aux fournisseurs. Il est essentiel de bien maitriser le moment de règlement de vos fournisseurs. Votre capacité à négocier des délais de règlements plus longs avec vos fournisseurs va dépendre de la relation que vous entretenez avec eux : longévité de la relation, importance des commandes que vous passez, régularité de ces commandes etc. 

Nous vous conseillons de suivre votre « balance âgée fournisseurs » et si besoin de décaler le paiement de factures fournisseurs. 

Améliorer la gestion des stocks 

La gestion des stocks est assez complexe et très liée à la trésorerie. Si vous avez des stocks trop importants vous risquez de gaspillez des liquidités notamment en coût de stockage. A l’inverse des stocks trop faibles peuvent aussi être dangereux puisque cela entraine une augmentation des délais de production et un possible mécontentement des clients. Il faut donc déterminer le bon équilibre entre trop et pas assez de stock. Cet équilibre étant évidemment corrélé à votre activité. 

Anticiper les difficultés de trésorerie 

On ne le répètera assez jamais, l’anticipation est la clé d’une bonne gestion de trésorerie. C’est justement au moment out votre activité est en pleine croissance, que vous n’avez pas de problèmes de liquidités qu’il faut en profiter pour négocier des moyens de financement. Par exemple vous serez beaucoup plus en position de force pour demander une autorisation de découvert à votre banquier. 

Cela vous parait surement illogique mais même si tout va bien vous n’êtes jamais à l’abri de rencontrer des difficultés de trésorerie dans le futur. C’est même une phase classique dans le développement d’une entreprise qu’il ne faut pas craindre mais que nous vous conseillons fortement d’anticiper. 

Anticiper ses charges 

Pour gérer au mieux votre trésorerie il faut aussi que vous anticipiez vos charges mais comment faire ? Prenons l’exemple de la TVA, la TVA à payer est la plupart du temps calculée par votre expert-comptable. Cependant le montant exact de TVA est très souvent communiqué au dernier moment. Le problème est que ce montant de TVA à payer est difficile à prévoir car il faut tenir compte : 

  • Des délais clients et fournisseurs ; 
  • Des taux de TVA applicables qui fluctuent
  • Du système de TVA (sur les débits ou sur les encaissements) ; 
  • Du régime de TVA (réel simplifié ou réel normal). 

Pour calculer le montant net de la TVA à payer au jour le jour, nous vous conseillons d’utiliser des outils de suivi de trésorerie. Ces outils vont prendre en compte : 

  • Les créances clients ; 
  • Les dettes fournisseurs ; 
  • Les autres créances ou dettes liée à l’exercice de votre activité. 

Grâce à de tels outils vous pourrez enfin savoir à l’avance les charges que vous aurez à payer et anticiper celles-ci. 

S’équiper d’un logiciel de trésorerie 

Au fur et à mesure que votre entreprise grandit, un simple tableau Excel géré manuellement ne suffit plus pour gérer votre trésorerie. Tout d’abord la gestion de la trésorerie sur Excel demande beaucoup de temps, en plus le risque d’erreur est très important. Imaginez : la santé financière de votre entreprise qui dépend d’une erreur de chiffre sur Excel… 

Utiliser un outil de trésorerie vous permettra de : 

  • Ne plus être surpris par le montant de votre TVA à payer ; 
  • Ne plus avoir une trésorerie toujours proche de zéro voir même en découvert ; 
  • Avoir enfin de la visibilité sur vos capacités pour pouvoir embaucher ou investir ; 
  • Obtenir des indicateurs fiables et fréquents de gestion ; 
  • Ne plus perdre du temps à rechercher des factures fournisseurs. 

Financer sa trésorerie 

Enfin une bonne gestion de trésorerie passe aussi par la recherche du financement correspondant à votre besoin de trésorerie. On s’explique en établissant votre budget de trésorerie, vous pourrez mettre en évidence les moments où vous aurez un besoin de trésorerie. Ces périodes peuvent être de court ou long terme, le montant de la trésorerie dont vous aurez besoin est elle aussi très variable et le besoin de flexibilité n’est pas toujours le même. 

Autrement, afin de ne pas avoir à piocher dans votre trésorerie, il vous suffit de passer par la plateforme de Redfox pour faire acheter vos marchandises.

Pour en savoir plus, voici un article décrivant les différents modes de financement de trésorerie de manière détaillée. 

Vous l’aurez compris, la gestion de trésorerie c’est tout un art. Cependant après la lecture de cet article, cet art ne devrait plus avoir de secret pour vous, vous allez enfin être serein et en capacité d’anticiper les potentielles difficultés. 

Recommended Posts